French English German Portuguese Turkish

Enseignement spécialisé : présentation générale

Présentation générale

Des difficultés d’apprentissage, des problèmes de comportement, un handicap physique ou un autre, des difficultés à suivre dans l’enseignement ordinaire ?

Mathieu éprouve des difficultés pour apprendre à lire, Zoé n’arrive pas à utiliser les tables de multiplication, Louis accepte mal de travailler en équipe, Anaïs a besoin de changer souvent d’activité, Kevin a besoin d’un environnement adapté, de soins spécifiques, Alex vit depuis sa petite enfance dans son monde, le rythme d’apprentissage de l’enseignement ordinaire est parfois trop rapide, le nombre d’élèves dans la classe de Marine l’empêche de s’intégrer harmonieusement.


L’enseignement spécialisé apporte des réponses à ces questions.

ME2-PrintempsDesSciences2018-007.jpgL’enseignement spécialisé permet de rencontrer les besoins éducatifs spécifiques des élèves en difficulté et vise à leur épanouissement personnel et leur intégration sociale et/ou professionnelle.

L’élève y évoluera comme dans l’enseignement ordinaire, à son rythme, grâce à un encadrement pédagogique permettant une individualisation de l’enseignement.

Du personnel paramédical, psychologique et social complète l’équipe éducative, cela afin de permettre à l’élève de poursuivre son cursus scolaire en fonction de ses besoins et de ses potentialités.

Comme dans l’enseignement ordinaire, l’enseignement spécialisé intègre les objectifs des missions de l’enseignement, définies dans le "décret-missions".

L’enseignement spécialisé est organisé en types, degrés de maturité (pour l’enseignement fondamental),  formes et phases (pour l’enseignement secondaire).

 

Enseignement spécialisé primaire et secondaire

 L'enseignement spécialisé vise à :

  • Aider chacun à définir et à atteindre son projet personnel
  • Permettre à chaque élève de bénéficier d'un accompagnement pédagogique, paramédical, psychologique et social
  • Assurer à chaque élève de façon individualisée une large éducation de base en fonction de ses besoins et de ses potentialités
  • Observer et évaluer de façon continue l'évolution de chaque élève

L’inscription dans l’enseignement spécialisé se fait à tout moment de l’année.  Cette inscription se fait sur base d’un rapport précisant le niveau et le type d’enseignement correspondant aux besoins de l’élève.

FancyFair2017-010.jpgL’attestation est établie par un centre psycho-médico-social, par un office d’orientation scolaire et professionnelle ou par tout organisme agréé et reconnu par la Communauté française.

L'enseignement spécialisé assure, pour tous, l'intégration sociale et/ou l'insertion socioprofessionnelle.

L’orientation vers l’enseignement spécialisé interpelle. En effet, elle confirme le besoin d'un encadrement spécifique pour l'enfant ; elle amène des questions. L'élève y apprendra-t-il comme dans l'enseignement ordinaire ? OUI...

  • Comme dans l'enseignement ordinaire, l'enseignement spécialisé intègre les objectifs des missions de l'enseignement.
  • Comme dans l'enseignement ordinaire, les cours sont donnés par des instituteurs et par des professeurs.
  • Comme dans l'enseignement ordinaire, selon les compétences qu'il a acquises, l'élève peut obtenir le certificat d'études de base (C.E.B.) et les autres titres d'études.

L’élève dans le spécialisé a besoin d’un cadre qui privilégie l’approche individuelle dans le but de :

  • le connaître le mieux possible pour mieux le diriger et pour améliorer son estime de soi ;
  • mettre en place les moyens nécessaires pour son épanouissement personnel :
  • viser son bien-être social et affectif, ;
  • viser son estime de soi afin qu’il se respecte et qu’il respecte les autres ;
  • favoriser ses relations avec les autres ;
  • mettre en place les moyens nécessaires pour son autonomie afin de le préparer au mieux à sa vie hors de l’école ;
  • privilégier un enseignement adapté, une pédagogie différenciée, créer des projets de vie personnalisés afin de le préparer au mieux à sa vie en société et à sa vie professionnelle.

 

Les différents types de l’enseignement spécialisé

Notre école, quel que soit le niveau d’enseignement, organise les enseignements des types 1, 2, 3 et 4 de l’enseignement spécialisé.

Le type 1

Enseignement spécialisé adapté aux besoins éducatifs d’enfants présentant un retard mental léger. Le type 1 s’organise aux niveaux primaire et secondaire.

Le type 2

Enseignement spécialisé adapté aux besoins éducatifs d’enfants présentant un retard mental modéré ou sévère. Le type 2 s’organise aux niveaux maternel, primaire et secondaire.

Le type 3

Enseignement spécialisé adapté aux besoins éducatifs d’enfants présentant des troubles du comportement. Le type 3 s’organise aux niveaux maternel, primaire et secondaire.

Le type 4

Enseignement spécialisé adapté aux besoins éducatifs d’enfants présentant des déficiences physiques (polyhandicaps). Le type 4 s’organise aux niveaux maternel, primaire et secondaire.

Les autres types d’enseignement spécialisés :

Il existe 4 autres types d’enseignements spécialisés : Enseignement pour les enfants malades et hospitalisés (T5), enseignement pour les enfants présentant des déficiences visuelles (T6), des déficiences auditives (T7) et des troubles d’apprentissages (T8). Ces autres types ne sont pas organisés dans notre école mais peuvent être suivis dans d’autres établissements d’enseignement spécialisé[1].

 

Le Plan Individuel d’Apprentissage (P.I.A.)

Le P.I.A. (Plan Individuel d’Apprentissage) est un dossier qui suit l’élève tout au long de sa scolarité. Le P.I.A. est différent pour le primaire et pour le secondaire (en secondaire, un nouveau P.I.A. est mis en place) mais le principe reste le même : il s’agit d’un dossier qui est essentiellement destiné à décrire les éléments prioritaires qui sont travaillés au point de vue de l’apprentissage et du comportement, ainsi que les moyens mis en place pour remédier aux difficultés qui ont été diagnostiquées.

Le PIA est réalisé en collaboration avec l’ensemble de l’équipe éducative, l’élève et les personnes investies de l’autorité parentale. Le document qui est rempli, en collaboration, lors de l’inscription de l’élève (objectifs de la scolarité, attentes des parents, de l’élève, …) est le point de départ de ce P.I.A. qui suivra l’élève tout au long de sa scolarité.

 

Les transports scolaires

Les élèves inscrits dans l’enseignement spécialisé bénéficient du transport scolaire gratuit à condition que l’école soit celle du même réseau la plus proche du domicile.

Dans tous les bus, un convoyeur est prévu. Il s’occupe de la gestion des élèves à l’intérieur du véhicule.

Des aménagements sont en principe faits pour les élèves à mobilité réduite. Les bus chargent les élèves et les déposent à l’endroit le plus proche du domicile, voire au domicile même.

Les modalités et les demandes sont effectuées par l’école qui accueille l’élève, auprès du service compétent.

 

Les pédagogies utilisées

FancyFair2017-062.jpgBien que chacun des enseignants travaillant à l’E.E.S.P.S.C.F. de Saint-Mard / Musson / Stockem dispose de sa liberté de choix de méthode et de pédagogie, nous privilégions les approches permettant l’apprentissage par compétences avec entre autres la pédagogie différenciée, la pédagogie du projet et l’enseignement explicite. Chacune sera utilisée en fonction des élèves et de leurs besoins, mais également en fonction du moment et de la séquence envisagée.

La pédagogie différenciée

Pédagogie fondamentale de l’enseignement spécialisé, la pédagogie différenciée part du constat que dans une classe, un professeur/instituteur doit enseigner à des élèves ayant des capacités et des modes d'apprentissages très différents.

La pédagogie différenciée tente de donner une réponse à cette hétérogénéité des classes par des pratiques adaptant à chaque élève les programmes d'études, l'enseignement et le milieu scolaire. Bien souvent, l'enseignant ne va plus être le centre de la classe, mais va mettre l'enfant ou l'activité comme intérêt central.

La pédagogie du projet

La pédagogie de projet est une pratique de pédagogie active qui permet de générer des apprentissages à travers la réalisation d'une production concrète.

Le projet peut être individuel (comme un exposé ou une maquette) ou collectif (l'organisation d'une fête, d'un voyage, d'un spectacle, la création d’une serre…).

Il est semblable à une entreprise qui permet à un collectif d'élèves de réaliser une production concrète, en intégrant des compétences nouvelles. En effet, lors de la démarche de projet, l’élève est placé en situation de résolution de problèmes, participant de fait au processus d’apprentissage. Cette pédagogie est également fondée sur la motivation des élèves et permet l'objectif de réalisation concrète.

L’enseignement explicite

L’enseignement explicite ou la pédagogie explicite est un modèle pédagogique, émergé principalement des recherches nord-américaines. Fondé sur des pratiques efficaces, il se définit comme un enseignement direct et structuré, fortement guidé par l’enseignant.

Partant du principe que « l’enfant n’apprend que si l’enseignant enseigne », son approche se focalise sur le contenu et la présentation du cours par l’enseignant.

L’enseignement explicite est conçu aussi bien comme une transmission de savoirs que comme l’acquisition d’habiletés et de compétences par l’élève.

 

L’intégration dans l’enseignement ordinaire

AprèsMidiEnClasse-013.jpgL’intégration permet à des élèves à besoins spécifiques inscrits dans l’enseignement spécialisé, fondamental ou secondaire, de suivre des cours dans des classes de l’enseignement ordinaire de manière temporaire (une ou des parties de l’année) ou permanente (année entière), partielle (une partie des cours) ou totale (tous les cours dans l’enseignement ordinaire).

Cette intégration dans l’enseignement ordinaire est facilitée par un accompagnement de la part de l’enseignement spécialisé (instituteur primaire, logopède, …). Elle se base sur un protocole qui unit les directions et les centres psycho-médicosociaux des deux établissements ainsi que les parents et l’élève.

L’intégration permet à un élève du spécialisé d’intégrer une école ordinaire dans le cadre d’un projet bien précis et avec l’accord de tous les acteurs concernés.

L’élève qui est intégré bénéficie de mesures d’accompagnement par du personnel spécialisé (logopède, kiné, éducateur, enseignant…) dont le nombre d’heures dépend du type d’intégration et des besoins de l’élève. L’encadrement ne peut être effectué que pendant la journée de cours (par exemple : séance de logopédie pendant une heure de cours ou assistance d’un éducateur pendant l’heure de cours…)

La majorité des intégrations (permanentes totales) sont d’une durée d’un an, renouvelables chaque année. Des réunions d’évaluation et de suivi sont régulièrement organisées entre les parties.

 

La transition primaire-secondaire

Etape cruciale et souvent difficile, la transition entre l’école primaire et l’école secondaire bénéficie chez nous d’une attention particulière pour en minimiser l’impact sur l’enfant.

Les mesures suivantes sont prises :

  • Information du passage éventuel de l’enfant par le CPMS (via un courrier).
  • Visite de l’école secondaire dans le courant du mois de mai et répartition dans les différents ateliers.
  • Rencontre avec les parents concernés.
  • Transfert des documents pédagogiques vers le secondaire.
  • Rencontre des instituteurs et de l’équipe paramédicale avec les enseignants du secondaire avant la rentrée scolaire.

 

Les Amicales

FancyFair2017-103.jpgNotre école est aidée par trois groupements de personnes appelés « Amicales » (une par implantation) qui se sont fixées divers objectifs tels que :

  • aides matérielles et financières à l’établissement et aux élèves ;
  • aides spécifiques pour les élèves défavorisés ;
  • aide à l’organisation et à la réalisation des voyages, excursions, projets … ;

Les ressources humaines de ces Amicales proviennent des bénévoles qui les composent. Les ressources financières proviennent des diverses activités organisées chaque année telles que :

  • fancy-fair ;
  • marché de Noël ;
  • souper, « Blindtest » … ;
  • vente de photos ;
  • activité théâtre ;
  • tombola ;

 

Le repas de midi

Un repas chaud (potage/entrée – Plat – Dessert – Eau) est servi aux élèves tous les temps de midi sur chacune de nos trois implantations, pour un prix démocratique.

Sur l’implantation de Saint-Mard (Secondaire), la réalisation de celui-ci est à la charge de l’Internat Home d’Accueil Autonome de la Communauté française. Sur l’implantation de Stockem, les repas sont livrés par la ville d’Arlon et sur l’Implantation de Musson, ils sont confectionnés par notre personnel de cuisine.

Chacun de nos trois sites est équipé d’un restaurant scolaire, permettant la prise des repas dans un cadre agréable. La surveillance est assurée par le personnel de l’établissement.

 

 

[1] Vous pouvez trouver la liste des établissements d’enseignement spécialisés, ainsi que les types organisés à l’adresse : http://www.agers.cfwb.be/index.php?page=26037  

StMard - Site.jpg

Dernièrement sur specialise-saintmard.be

Attention, ce site utilise des cookies et autres technologies similaires. En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre utilisation de ceux-ci telle que décrite dans nos mentions légales.